Fp4pcvrompv5x59owmbg

Le Food Truck, un bon moyen pour se lancer dans la restauration


10 Avril 2018

La cuisine française est une grande richesse de notre patrimoine et est reconnue mondialement. Portée par une véritable vague médiatique, la passion de la cuisine pousse de nombreux entrepreneurs, salariés, jeunes diplômés à se lancer dans l’ouverture d’un restaurant. Fruit d’une passion et de la vie professionnelle, créer son restaurant ne se fait pas du jour au lendemain et nécessite notamment, un grand investissement de départ, qui peut en démotiver plus d’un…

En effet, l’ameublement, la décoration, le local, le matériel de cuisine, les frais d’énergie, les masses salariales… Tous ces facteurs représentent un important investissement à prendre en compte dans la création d’un restaurant.

Cependant, la culture Food Truck peut présenter une alternative intéressante pour les personnes souhaitant se lancer professionnellement dans le monde de la gastronomie. Avec la disparition du loyer et la réduction de l’effectif salarial, un food truck peut avoir un cout de revient nettement plus avantageux que celui d’une salle pour un nouveau restaurateur.   

Le phénomène Food Truck

Les Food trucks ont le vent en poupe, ces dernières années. En 2017, la France comptait 650 Food trucks contre 350 en 2015, soit environ 120 à 150 nouveaux camions sur le marché chaque année depuis 3 ans. On enregistre une progression de 2700% en 5 ans.

Le succès du Food truck, ou cantine ambulante, s’explique surtout par le fait que ce concept associe restauration rapide et cuisine de qualité et de proximité, le tout à des prix bien inférieurs à ceux de la restauration traditionnelle. Cette tendance a séduit le consommateur, de plus en plus attentif à ce qu’il mange, mais également moins enclin à accorder du temps à sa pause déjeuner.

En 2017, il existait 650 Food Trucks en activité, et le quart de ceux qui se sont arrêtés, début 2016, ont utilisé l’activité du Food truck comme tremplin pour ouvrir leur commerce de restauration sédentaire. Débuter en Food Truck, permet alors de former les nouveaux venus au secteur de la restauration, et les prépare à la possibilité d’évoluer vers une restauration fixe, demandant plus d’expertise. 

Kristin Frederick, fondatrice du premier Food Truck de burgers, le Camion qui Fume, installé sur Paris depuis fin 2011, a elle aussi franchi le pas. Son restaurant fixe a vu le jour fin janvier 2016, accueillant alors ses très nombreux fans de burgers, dans un cadre nouveau et plus confortable. Son succès s’est maintenu, et le restaurant bénéficie d’un succès à la hauteur de la renommée de ses Food Trucks. L'activité des quatre camions, est maintenue et totalise une cinquantaine d'employés. 

Les Food Trucks comptent aussi leur part d'inconvénients

L’activité d’un commerce ambulant, nécessite cependant des règlementations précises, en matière de règlements administratifs et juridiques. 

Au niveau du budget à engager, celui d’un Food Truck reste plus raisonnable que pour un restaurant fixe. En effet, le principal investissement concerne l'achat d'un camion, certains fabricants proposant des camions aménagés et équipés aux normes, avec des prix variant mais restant toujours raisonnables par rapport à l’investissement nécessaire à la création d’un restaurant. Le caractère mobile du Food truck, oblige également à souscrire certaines assurances spécifiques au métier d’itinérant.

Le Food Truck est donc une opportunité de développement intéressante et originale pour les jeunes investisseurs souhaitant faire partager leur univers culinaire et construire leur intérêt professionnel autour de la cuisine. 

Il faut néanmoins rester vigilant, pour ne pas négliger certains facteurs essentiels à prendre en compte, pour la création de son Food Truck : si les inconvénients paraissent moindres par rapport à la restauration traditionnelle ils ne peuvent pas être négligés. 

Le marché étant extrêmement concurrentiel, il est aujourd’hui primordial de se démarquer.

Les nouveaux restaurateurs se démarquent en axant leur projet autour d’un concept en particulier, ce qui suppose la sélection d’équipements adéquats. Pour garantir la fraîcheur des produits, il faut également se lier avec des fournisseurs de qualité. Mais surtout, monter son Food truck, c’est faire face à des contraintes d’espace, et à la difficulté de trouver des emplacements faisant bonne source de revenus. 

Notre solution

La Food Truck Agency représente donc ces valeurs d’entrepreneuriat innovant en aidant ces derniers, à trouver des emplacements adaptés, peu proposés par les municipalités. Ainsi, le Food Truck et son environnement sont optimisés au mieux pour garantir une symbiose entre le passionné et ses clients.