Ae2xljg1j6fusfehj2xq

10 conseils pour bien gérer son food truck


17 avril 2016

Monter son Food truck et assurer son succès est le rêve de chaque entrepreneur en Street Food. On vous donne dans cet article 10 conseils pour monter une activité rentable. Comment développer son activité et faire de son projet de Food truck une success story ? Bien trop de personnes ont confondu chiffre d’affaires et bénéfices et ont ainsi conduit leur projet à la perte. 

Bien que le milieu de la restauration soit propice aux réussites personnelles, de nombreux vendeurs négligent certaines pratiques qui pourraient améliorer leurs résultats financiers. C’est pour cela que l’on a souhaité vous livrer plusieurs conseils pour assurer la rentabilité de votre camion restaurant et faire de votre projet, un véritable succès.
 

1. Connaître ses coûts opérationnels

Maîtriser ses coûts opérationnels c’est savoir traiter en étroite collaboration avec ses fournisseurs pour gérer les quantités de matières premières que vous allez acheter pour vos services. Bien qu’à vos débuts, il vous sera compliqué de bien prévoir quoi acheter en fonction du potentiel de votre service/ d’un événement (et notamment sur les événements publics pour lesquels on peut vite être en rupture ou au contraire perdre beaucoup), l’expérience vous apprendra à bien anticiper malgré le flou qui entoure cette activité. Afin d’être agile, n’hésitez pas à faire deux versions de vos plats en termes d’ingrédients (une version plus « gastronomique » avec des aliments nobles et une version « classique »), prévoyez vos ventes de façon réaliste (faire une estimation pessimiste pour ne pas trop perdre) et commandez de manière appropriée vos aliments chaque jour de la semaine. De bonnes pratiques pour consommer malin et économique.

 

2. Déterminer son rôle

Se surmener peut facilement transformer votre quotidien de Food Trucker en réel cauchemar. Il n’est pas rare de voir certains entrepreneurs s’épuiser à force de vouloir tout gérer. Savoir écouter les bons conseils, être conscient de ses capacités, de ses forces et de ses limites est un impératif afin de persister. Déléguez les tâches dont vous pouvez vous passer, ou que vous ne voulez pas faire, de manière à vous concentrer sur la rentabilité de votre Food Truck. Plus à l’aise aux fourneaux qu’en relationnel ? Choisissez de rester aux cuisines et faites-vous accompagner d’une personne avenante pour gérer les clients. L’objectif final est de pouvoir gérer son activité au mieux, en misant sur les points forts de chaque membre de l’équipe afin de maximiser ses rentrées d’argent. Il faut savoir parfois dépenser pour encaisser par la suite.
 

3. Embaucher des équipes compétentes

Les projets à succès ne sont jamais le fruit d’une seule personne. Le travail d’équipe est la fondation sur laquelle vous devrez vous reposer afin de faire de votre projet une réussite. Pour cela, il est primordial de choisir des équipes d’un haut niveau de compétence pour vous épauler. Soyez sûr d’embaucher du personnel en qui vous pourrez avoir confiance, le mieux étant de ne choisir que des personnes ayant déjà fait leurs preuves à vos côtés lors de services précédents. Employer un extra pourra vous permettre d’être plus serein sur vos services et surtout augmenter significativement votre débit.
 

4. Connaître sa clientèle

Connaitre sa clientèle, est un des prérequis d’un Food truck rentable. Dans la phase de projet, il est possible de travailler son offre et ensuite se rendre compte qu’elle n’est pas forcément adaptée une fois en place. Pas d’inquiétude car ce n’est pas un échec en soit mais il faudra être en mesure de rebondir rapidement. En bon commerçant vous parlez régulièrement avec vos clients et vous créez peu à peu une complicité avec vos clients réguliers. Pourquoi ne pas leur demander directement ce qu’ils aiment ou n’aiment pas sur votre carte ? Bien que cela nécessite de se remettre en cause, c’est en discutant avec vos clients les plus convaincus que vous serez en mesure de comprendre ce qui marche, ce qui pourrait marcher et ce qui ne marche pas du tout. Écoutez leurs remarques, leurs conseils, faites des changements en conséquence et vous verrez que c’est en écoutant ses clients que l’on réussit.
 

5. Mettre en place un plan de communication

Mauvaise nouvelle pour ceux qui en sont encore convaincus, mais le bouche à oreille n’assurera pas la rentabilité de votre Food truck. Face à la concurrence et aux évolutions des usages de communication, la vente mobile doit se réinventer chaque jour afin de proposer une touche supplémentaire qui boostera l’activité. Avec les réseaux sociaux, il est désormais peu coûteux de toucher un grand nombre de prospects et peut-être les transformer en clients. Partez du principe que les gens ne viendront pas à vous naturellement et qu’il faudra d’abord leur prouver votre existence avant de les atteindre. Si vous ne savez pas utiliser la publicité sur Google (Adwords) ou Facebook (Facebook Ads) pas d’inquiétude, de nombreux tutoriels sur internet vous expliqueront comment s’approprier ces outils de communication. 

Posséder une vitrine sur le web (soit un site internet, une application de géolocalisation ou une fiche sur une plateforme de réservation comme Food Truck Agency) est un bon moyen pour permettre à vos futurs clients de vous trouver et ainsi attirer de nouvelles personnes. Ne restez pas dans votre coin, faites plutôt savoir au monde entier qui vous êtes et ce que vous proposez ! Pas d’idées pour communiquer sur les réseaux sociaux ? N’hésitez pas à lire nos 5 conseils pour bien communiquer en cliquant ici.
 

6. Construire sa présence en ligne

Nous l’évoquions juste au-dessus, la présence online est aussi importante que la présence offline. Il est aujourd’hui impensable de ne pas être trouvable sur internet car c’est grâce à cette visibilité que vos clients pourront vous trouver et/ou vous réserver pour des événements privés. Il existe aujourd’hui différentes façons d’être référencé sur le web, que ça soit à l’aide d’un site web perso ou d’une page sur les réseaux sociaux. Ces options sont pour la plupart gratuites et pour d’autres vous coûteront quelques dizaines d’euros par mois. Cependant, choisissez avec soin sur quelles plateformes vous voulez être car certaines peuvent être inefficaces ou même un réel trou financier.
 

7. Proposer un service de restauration événementiel

Les Food trucks sont de plus en plus recherchés pour des prestations événementielles, qu’elles soient pour des particuliers (un mariage, un anniversaire ou une soirée entre amis) ou pour des entreprises (séminaire, fête de fin d’année, vernissage…). En pleine saison (mai – septembre) il serait ainsi judicieux de faire un maximum d’événements de la sorte afin de générer de l’argent pour tenir lorsque l’hiver arrivera, et que l’activité sera moindre. 
 

8. Former son personnel sur les produits et les plats

Si vous employez des extras de façon ponctuelle, ne négligez pas leur formation. Apprenez-leur la composition de chacun de vos plats du jour (très utile, surtout si vous utiliser des produits pouvant être allergènes), la façon de les présenter et comment interagir avec les clients. Ces quelques heures sont primordiales et sont gage d’un service complet pour le client. N’oubliez pas, ce projet est le vôtre et si vous souhaitez déléguer le travail, il faut que le service n’en pâtisse pas.
 

9. Récolter les retours clients

Comment réellement savoir ce que vos clients pensent de votre nourriture. Viennent-ils vous voir uniquement par commodité (solution proche/rapide) ou sont-ils réellement « fans » de ce que vous proposez ? 

Être capable de se remettre sans cesse en question, d’être à l’écoute des bonnes remarques que l’on peut vous faire, est une qualité partagée par les entrepreneurs qui réussissent. Afin d’obtenir des retours constructifs, organisez une récolte d’avis anonymes en échange d’un cadeau (dessert/boisson gratuit(e), réduction sur la commande …). Ces avis montreront à vos clients que vous êtes à leur écoute et vous permettra de définir quels produits marchent le mieux. Une façon simple de fidéliser vos clients et d’en gagner d’autres !
 

10. Se concentrer sur la satisfaction de la clientèle

Face à un client mécontent, mieux vaut garder son sang-froid. Pour empêcher la mauvaise publicité que cette personne pourrait véhiculer, essayez de comprendre son opinion et si elle est justifiée, n’hésitez pas à faire un beau geste commercial (réduction sur un plat par exemple ou dessert offert). 

Cet article touche à sa fin, nous espérons que ces conseils vous aideront dans votre activité. Maintenant, à vous de jouer pour faire de votre projet un véritable succès ! 

 

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à suivre Food Truck Agency sur les réseaux sociaux pour en découvrir d’autres !