Ejtncsvo7x7nbnubi7xp

Guide photo spécial Food Truck


11 mars 2016
Vous souhaitez donner coup de boost à votre communication? Apprendre à réaliser de belles photos de votre food truck est un passage obligatoire dans la vie d’un food trucker. On vous donne ici quelques conseils pour vous aussi communiquer aussi bien que les stars de la street-food française! Après vous avoir donné quelques astuces pour faire de belles photos de vos créations culinaires, il est maintenant temps de passer à votre environnement de travail j’ai nommé votre food truck ! En faisant ma veille sur Facebook et en regardant les photos des food trucks français, je m’aperçois bien souvent que le camion n’est pas aussi mis en avant que les plats. Pourtant, l’aspect général de votre camion est (comme en amour) le premier critère de sélection pour un client (qu’il soit un particulier ou une entreprise). Ces clients, qui cherchent souvent à surprendre leurs invités, à amener une note fun et atypique à leur événement, valorisent particulièrement l’aspect général du food truck, c’est pourquoi il est important de posséder des photos de son food truck et surtout de belles photos. Contre-jour, aspect laiteux, couleurs ternes, angles trop «écrasés » sont des choses que l’on voit fréquemment. Bien que le camion puisse être resplendissant, son effet est gâché par une photo ratée. Iriez-vous dans un restaurant repéré sur internet (sur Google, Tripadvisor, Yelp) ou sur un magazine et qui afficherait des photos de la sorte ? Non, comme tous les humains, nous sommes attirés par les choses que nous considérons belles et esthétique, il est ainsi primordial de travailler son identité visuelle en ligne. Vous vous reconnaissez dans ces exemples ? Pas de panique, on ne nait pas photographe mais on le devient ! Je vais donc vous donner quelques indications qui découlent de ce que j’ai pu voir d’intéressant sur le web (food trucks français et américains) afin de faire vous aussi de magnifiques photos de votre truck.
 

Les essentiels

Un food Truck propre : Cela peut paraître évident, mais il est indispensable de préparer votre food truck à sa séance photo. Exactement de la même façon que vous vous lavez et coiffez avant de vous faire prendre en photo, vous devrez aller nettoyer votre camion pour éviter les traces (qui pourraient briller au soleil), la boue (sur les jantes) et les moucherons sur la carrosserie. De bonnes conditions météo : Que l’on soit en hiver ou en été, une séance de shooting ne devrait s’effectuer qu’en cas de beau temps. Sans forcément attendre un ciel bleu sans nuage, il est pourtant nécessaire que les conditions météorologiques soient clémentes sous peine de devoir refaire une séance photo, faute d’un premier échec. Un appareil adapté : Tout le monde n’a pas à disposition du matériel photo professionnel, pourtant les avancées technologiques nous ont tous doté d’appareil pouvant prendre des photos de qualité. Les smartphones actuels intègrent de très bons appareils photo pouvant prendre des clichés de qualité (bien que les réglages soient limités). Si vous n’avez pas possibilité de trouver un reflex ou un bon compact, votre téléphone devrait pouvoir vous permettre de prendre des photos d’une qualité suffisante pour le web.
 

Réglages, positionnement et facteurs extérieurs

Format, portrait ou paysage ? Il existe deux formats principaux sur le web : le format portrait (plus haut que large) et le format paysage (plus large que haut). Généralement on préférera l’un par rapport à l’autre en fonction de ce que l’on photographie : si le sujet est plus haut que large on utilisera le format portrait et à l’inverse si le sujet est plus large que haut, le format paysage sera privilégié. Les food trucks étant plus long que haut, le format paysage s’impose. Zoomé ou dézoomé ? Une pratique que j’ai pu voir à de nombreuses reprises consiste à prendre une photo très zoomé sur le food truck, au point où certaines parties (l’avant ou l’arrière) ne sont pas visibles sur la photo. Bien que l’on puisse parfaitement zoomer sur une partie précise du camion comme l’ouverture pour montrer le food truck « en situation », il faudra cependant faire un choix : soit zoomé soit dézoomé. Pour les photos de votre food truck : vous pourrez prendre une photo de loin en laissant de « l’espace » autour du food truck afin de faire respirer la photo et de permettre un recadrage à postériori. Pour une photo « en service » : n’hésitez pas au contraire à vous rapprocher afin de capter un maximum de détails. Eclairage : Pour faire de belles photos, assurez-vous de vous placer dos au soleil afin que votre food truck soit bien éclairé pendant la séance photo. Plus la surface exposée sera grande, moins vous aurez à craindre des ombres parasites sur votre photo. A quelle heure ? De préférence, choisissez de prendre vos photos en pleine journée en évitant la plage horaire 11h – 13H à cause de l’orientation des rayons du soleil pouvant donner un mauvais éclairage. Vous pouvez également prendre des photos au coucher du soleil qui traduiront visuellement (et habilement) votre disponibilité pour des événements en soirée en plus de permettre de magnifiques photos. Reflets : Par jour de beau temps il est fréquent que le soleil créé des reflets sur le parebrise ou la carrosserie de votre camion. Les reflets pourraient altérer la qualité de vos clichés en créant des flashs (tâches) lumineux sur les photos, afin de les éviter vous pouvez déplacez votre camion dans une zone moins exposée. Mise en scène : Je vous en parlais dans l’article « 10 conseils pour des photos de streetfood exceptionnelles ! », la mise en scène est primordiale pour créer des photos d’excellente qualité. Le plus gros avantage de la mise en scène, c’est qu’elle est gratuite et qu’elle est accessible à tous. Choisissez un lieu connu (pour son cachet) de votre ville ou de votre région, garez votre food truck devant et prenez des clichés. Ces photos à elles seules montreront où vous exercez et se révèleront être un véritable « écrin » pour votre food truck. Ci-dessous un exemple réussi de mise en scène: le food truck Eat The Road devant Les Invalides à Paris.
Angle : J’ai souhaité garder ce point pour la fin car je trouve qu’il est d’une extrême importance. Il existe deux angles à privilégier : 45° et 90°. Bien que certains photographe vous diront qu’il n’existe pas d’angle parfait, qu’il faut privilégier la règle des trois ou que d’autres facteurs rentrent en compte, et ils auront raison, ici la question est de vous donner une guideline afin de faire des photos rapidement et proprement de votre food truck. On privilégiera donc ces deux angles pour les raisons suivantes: L’angle à 45° sera à utiliser pour des photos plus rapprochées afin de capter les détails de votre covering par exemple. De préférence, prenez ce type de photo en faisant face à votre food truck pour un résultat optimal. L’angle à 90° (vue de côté) est utilisé pour les photos grands angles (et de loin) et permet d’avoir une bonne visibilité sur le covering et le food truck dans son ensemble. Ici il est moins question des détails que de la présentation globale de votre camion. Cet angle, s’il est utilisé avec une mise en scène particulière (bâtiment, paysage) permet de créer de très belles photos. N’hésitez pas à tester plusieurs angles en fonction des conditions météo et de l’environnement afin d’obtenir de meilleurs résultats. Sans être obligatoires, ces deux mesures vous permettront d’avoir un angle de référence lors de vos prises de vue. Une façon simple de bien commencer avant de voler de ses propres ailes!
En suivant ces quelques conseils vous pourrez prendre de superbes photos de votre food truck et les diffuser. Nous vivons aujourd’hui à une époque où l’image est très importante et c’est pour cela que les food trucks les plus connus sont ceux qui communiquent par de beaux visuels. Bien que faire un « shooting photo » puisse vous paraitre chronophage, prendre le temps de faire de belles photos peut vous faire économiser du temps à l’avenir lorsque vous répondrez à une demande par exemple. Vous pourrez également les utiliser à plusieurs occasions lorsque vous communiquerez sur les réseaux sociaux. N’oubliez pas que votre réussite dépend en partie de votre capacité à « vendre » votre concept, il est donc primordial de bien le représenter visuellement !