Vmjg1dszsl3jdnr1a1lu

Un régime sain pour un esprit sain


15 Juillet 2018

L’avancée des recherches médicales a permis de mettre au point une étude menée par des épidémiologistes de l’université de Deakin, en Australie, qui ont su élucider certains mystères d’une des maladies les plus complexes : la dépression.

Ces épidémiologistes ont découvert l’influence que peut avoir un régime alimentaire sur l’humeur. Un régime sain – riche en légumes, en fruits et viandes rouges non-transformées peu grasses – peu prévenir la dépression. A l’inverse, un régime malsain – riche en aliments transformés et/ou raffinés – augmente les risques de développer la maladie chez l’enfant comme chez l’adulte.



Cette découverte peut vous paraitre peu révolutionnaire, voire très familière, mais l’information ressortant de cette étude qui a bouleversé le secteur est le fait que la dépression peut non seulement être prévenue, elle est aussi soignable par un régime sain.     



Avant d’aller plus dans le sujet il est important de se rappeler que la dépression est une maladie grave. En France 1 personne sur 5 était ou sera dépressive au cours de sa vie. L’OMS (Organisation mondiale pour la Santé) estime que les troubles dépressifs représentent le 1er facteur de morbidité et d’incapacité sur le plan mondial.



Si vous ou un de vos proches souffre de dépression la première démarche est de toujours rester entouré : la solitude est une véritable gangrène pour les personnes dépressives et peut pousser à des conséquences dramatiques.



Voici quelques numéros d’aides qui peuvent vous aider (ou votre proche) pendant cette étape difficile :

  • SOS Amitié 09 72 39 40 50

Cette fédération d’associations offre, à tous ceux qui choisissent d’appeler, la possibilité de mettre des mots sur leur souffrance et, ainsi, de prendre le recul nécessaire pour retrouver le goût de vivre (anonymat, confidentialité et non directivité).

  • Écoute-famille 01 42 63 03 03

Cette ligne d’écoute créée par l’Unafam est destinée aux familles ayant un proche en souffrance psychique. Des psychologues conseillent et orientent les familles.

  • Association France-Dépression 07 84 96 88 28

Cette association française contre la dépression et la maladie maniaco-dépressive
soutient les personnes dépressives et leur entourage : groupes de parole, permanence téléphonique, conférences…



L’équipe entière de Food Truck Agency vous souhaite beaucoup de force et de courage pendant cette période difficile.



Pour réaliser l’enquête les chercheurs, s’interrogeant sur la possibilité d’améliorer son humeur grâce à un régime sain, ont sélectionnés 67 participants tous souffrants de dépression. Parmi les 67 certains prenaient déjà des antidépresseurs, d’autres étaient suivis par des psychothérapeutes et le reste subissait les deux traitements.



La moitié des participants ont été assignés à des diététiciens nutritionnistes qui leur donnaient des conseils pour mieux s’alimenter. L’autre moitié a été divisé par paires, ces derniers ont dû participer à des activités en face à face (comme jouer aux cartes ou discuter) ce qui aide à combattre la dépression.



Après environ 2 mois et demi les personnes ayant améliorées leur alimentation montraient une meilleure humeur que les personnes qui ont reçu du soutien social. Par ailleurs les personnes du premier groupe qui s’alimentaient le mieux montraient des résultats encore meilleurs. .



Cette étude a été publiée sur le journal BMC medicine en Janvier 2017.



Une recherche académique similaire (cette fois-ci menée par l’Université d’Australie du sud) est apparue sur Nutritional Neuroscience en décembre de la même année et les résultats semblables montraient que le regain d’humeur durait jusqu’à 6 mois.



Au même titre, des chercheurs d’un centre médical universitaire de Chicago ont présentés les résultats à la rencontre annuel de l’académie Américaine de neurologie qui montre que les personnes âgées qui mangent fruits, légumes et noix sont moins susceptibles de développé une dépression avec le temps.



La dépression peut avoir plusieurs origines. Elle peut être génétique, venir d’un traumatisme (comme la solitude par exemple) ou encore peut découler de notre style de vie. En tout cas il s’agit toujours d’un cerveau en mauvaise santé.



Un régime malsain rend la dépression pire car il limite l’approvisionnement nécessaire en nutriments. Les aliments industriels transformés et les fritures contiennent des acides gras transformés qui promeuvent des inflammations (souvent accusées d’être à l’origine de la maladie).



Un mauvais régime abime également notre microbiome (l’ensemble de micro-organismes qui vivent dans notre système digestif). Ce dernier peut fabriquer des molécules qui altèrent la production de sérotonine (neurotransmetteur qui affecte l’état d’âme). Les bonnes ou mauvaises bactéries présentes dans notre système ont une manière très complexe de communiquer avec notre cerveau ce qui provoque des changements d’humeur. Il faut maximiser l’apport de bactéries bénéfiques pour minimiser les mauvaises.



Alors que faut-il manger ?



Les recherches ont conclus qu’un régime de type Méditerranéen est une des meilleures options : principalement composé de fruits, légumes, huile d’olive extra vierge, yaourt, fromage, légumineuses, noix, fruits de mer et des petites portions de viande rouge. La complexité de ce régime permet d’alimenter le cerveau avec tous les nutriments nécessaires, de limiter les inflammations et de développer les bonnes bactéries.  



Un bon régime peut-il remplacer antidépresseurs et/ou des séances de psychothérapie ? Pas pour tout le monde, mais les souffrants devraient prêter plus d’attention à leur alimentation. Un régime sain peut même vous soigner alors que tous les autres traitements n’ont pas fonctionnés. En plus de ne pas avoir d’effets secondaires, vous diminuez également vos risques de développer d’autres types de maladies comme l’obésité, le diabète ou des maladies cardiaques.



Un régime pour être heureux



Il est important de garder un régime équilibré mais certains nutriments sont particulièrement bénéfiques. Voici quelques exemples de ces nutriments et les aliments qui en contiennent :



Vitamine B6: Nécessaire pour produire de la sérotonine (neurotransmetteur qui régule le sommeil et l’humeur). Avoir des lacunes en sérotonine provoque la dépression, il nous faut donc cette vitamine quotidiennement.



Sources: Pistaches. Ail. Saumon et thon. Poulet. Épinards. Choux. Bananes. Patates douces. Avocats. Graines complètes.



DHA: Acide gras Omega 3 principal dans notre cerveau. Il augmente la production de facteur neurotrophique issu du cerveau (BDNF), une hormone qui protège les neurones et aide à la naissance de nouvelles cellules cérébrales



Sources: Saumon sauvage. Huitres. Anchois. Maquereaux. Moules.



Par Martin FAREZ



Prebiotiques: substances alimentaires composées généralement de sucres liés qui sont censés promouvoir de façon sélective la croissance de certaines bactéries de type probiotique ou l'activité du microbiote.



Sources: Oignions. Asperges. Artichauts. Ail. Bananes. Avoine.



Probiotiques : micro-organismes vivants (bactéries ou levures) qui, ingérés en quantité adéquate, sont censés conférer un bénéfice en matière de santé à l'hôte sain et son microbiote.



Sources: Yaourt. Choucroute. Concombre. Navets. Carottes