Refdwe4sdkx0fnpmkztd

Parlons gluten : savoir choisir les bons aliments


12 Mai 2018

Un monde sans pizzas ni pâtes, c’est compliqué. Passé 1 an, changer drastiquement d’un régime alimentaire basé sur le blé, c’est pratiquement impossible. Pourtant, certains n’ont pas le choix. La cause ? L’intolérance au gluten. La solution ? Le « gluten free ».

Le gluten, c’est quoi exactement ? 

On en entend parler partout, mais on distingue deux écoles : "le gluten c’est mauvais" ; "le gluten on ne peut pas s’en passer"… Bref, tant en bien que mal, il n’y en a que pour le gluten, mais finalement, qu’est-ce que c’est ?

Ce nom qui fait tant polémique est en fait un ensemble de protéines qui permet le bon développement des jeunes pousses céréalières et se trouve dans les grains de blé, de seigle, d’avoine et d’orge.

Les céréales sont à la base de toute agriculture et, au début du 21ème siècle, ces dernières fournissent 45% des calories alimentaires de l’humanité. Ayant permis l’essor des civilisations grâce à la possibilité de conserver les aliments dans des réserves, la culture céréalière est aujourd’hui le socle de l’alimentation du monde entier.

Pourtant, chez de nombreuses personnes, ce fameux gluten est responsable d’un trouble de la digestion nommé « maladie coeliaque ». Cette intolérance n’est pas à prendre à la légère. Elle peut entraîner une destruction de la paroi au niveau de l’intestin grêle. Au final, certains nutriments tels le calcium, le fer ou les vitamines ne sont pas absorbés, et des carences apparaissent. Mais sans en arriver jusque là, il existe des sensibilités au gluten provoquant de nombreux symptômes tels que des troubles gastro-intestinaux, fatigue, anxiété, dépression ou encore douleurs articulaires et musculaires.

Ces troubles gâchent le quotidien de plus d’individus qu’ils ne laissent penser. Pour ces personnes-là, trouver des alternatives au gluten est indispensable afin de profiter d’une journée sans être constamment gêné. Mais comment faire ? Eviter le gluten peut paraître une corvée, il y en a à tous les rayons. L’éliminer progressivement en faisant attention aux produits est une solution. 

Alors, comment choisir les bons plats ?

On vous propose des solutions de base telles qu’éviter les pièges et scruter les étiquettes. Sans être rébarbatif, vérifier les étiquettes de nos produits est à la base même d’une alimentation que vous contrôlerez. Afin d’être à l’abri et rassuré, préférez des listes d’ingrédients épurées, des graisses de qualité et le moins d’additifs possibles. Vous l’entendez suffisamment : évitez les plats préparés, certes pratiques mais surtout remplis d’additifs et de gluten. Les produits industriels tels que les chips, la charcuterie et les aliments panés ou frits dont les étiquettes ne précisent pas « sans gluten » ne sont pas vos amis également. On en retrouve jusque dans certains médicaments, bonbons et même épices !

Si le gluten est difficile à éliminer de notre alimentation, il existe des aliments naturels n’en contenant pas une trace, mais faire attention aux transformations qu’ont pu subir ces produits reste indispensable. Tournez-vous vers les pommes de terre, patates douces et ignames, la viande, les poissons « bruts », et les fruits de mer. Vous pouvez également trouver une alternative aux céréales responsables avec le riz, le quinoa, le sarrasin ou le maïs. Remplacez la farine par de la maïzena. L’huile, le beurre, le sucre, le miel et la confiture sont tout autant  dépourvus de gluten. Du côté des desserts, le cacao pur ne pose pas de problème. Malheureusement, la bière et le panaché sont à éviter ! 

Pour le gluten, pas de secret ! Restez informé. Veillez cependant à ne pas bannir ce nutriment pour les mauvaises raisons. Si vous n’êtes pas victime de la maladie coeliaque, ingérer du gluten ne vous fera pas de mal et au contraire, si vous observez un changement négatif après l’arrêt du dit gluten, n’hésitez plus, reprenez votre régime habituel. Il ne faut pas oublier que les aliments privés de gluten sont pauvres en vitamines et en minéraux essentiels. Les personnes ayant une intolérance sont alors dans la nécessité de compenser ce manque par des compléments. Mieux vaut avoir une alimentation saine et équilibrée, sans se priver, de plus, le régime sans gluten, contrairement à ce qu’on a pu entendre, n’est pas le moins amaigrissant du monde. 

Pour vous aider dans votre recherche pour une alimentation bénéfique à votre corps, on vous donne quelques outils : 

Vous trouverez ci-dessous une une page Internet avec une liste de produits et ingrédients avec gluten 

http://www.sansgluten.info/news.html

En cadeau un petit Guide des Food Trucks sans gluten 

https://www.glutencorner.com/guide-des-food-trucks-sans-gluten/

Et en bonus : Yuka, l’application qui évalue la qualité de vos produits 

https://yuka.io/